Shop

IDÉES

À PROPOS

Ce couple féru de musique de mode a redonné vie à un manoir

Ce couple féru de musique de mode a redonné vie à un manoir

« Une pincée de mauvais goût est nécessaire », selon l’écrivaine Leen Van Severen. Et cette conviction s’est révélée incontestable dans le manoir vieux de 160 ans qu’elle partage avec son partenaire Kurt Overbergh, directeur artistique de la salle de concert Ancienne Belgique à Bruxelles. Leur passion commune pour la musique et la mode a redonné vie à cette maison de ville de quatre étages, situé à Anvers. On visite !

 

Coups de cœur

« Avant d’acheter une pièce nous devons avoir un coup de foudre. Et c’est seulement après qu’on pense à comment il pourrait intégrer notre intérieur », dit Leen. Et c’est exactement ce qui s’est passé avec le canapé en velours Margot. « La couleur fonctionne à la perfection avec celle du mur et son style correspond très bien avec celui de la maison. »

Chasse au trésor

« Ma passion pour la décoration intérieure a commencée très jeune, nous confie Leen. Enfant, je décorais souvent ma chambre avec les trésors que je trouvais à la cave. C’était une sorte de marché aux puces de bric et de broc. »

Cultiver la créativité

« Le banc Panos semble avoir été créé pour notre couloir, mais nous l’utilisons comme séparation naturelle dans cette espace gigantesque qu’est notre salon et salle à manger. À la place de chaussures c’est une vitrine pour nos livres. »

Prendre de la hauteur

« Installer le lustre ne fut pas chose aisée. Et pas uniquement à cause des rosettes au plafond. » En effet, Kurt a le vertige mais accrocher ce chandelier à 5 mètres du sol en valait la chandelle. « C’est une pièce moderne, mais le cuivre se marie à merveille au plafond ancien, marron, qu’il met en valeur. »

Passion chat

La passion de Kurt pour la musique ne passe pas inaperçue dans la maison : son impressionnante collection de disques est dispersée un peu partout, sur les quatre étages. « J’ai commencé par collectionner les pochettes avec des chats. Elle est devenue si imposante qu’on en a fait une exposition. »

Tombé du ciel

« Le salon et la salle à manger sont mes pièces préférées, précise Leen. Parfois en rentrant je m’arrête et me dit :  Wow, les anges sur les murs, la hauteur du plafond peint, la luminosité, et cette vue sur le jardin… »

De mauvais goût

« J’aime me rappeler cette citation de Diane Vreeland quand je décore : “Nous avons tous besoin d’un peu de mauvais goût [...] La seule chose que je refuse est l’absence de goût”, nous explique Leen. « Trop souvent, nous nous perdons à la recherche du bon goût et nous oublions de nous amuser. On a le droit de se divertir un peu de temps en temps. Certains éléments de notre maison pourraient être considérés comme douteux mais c’est ce qui la rend intéressante. »

Comme un câlin

« Notre maison est à l’image de notre monde idéal. Un cocon, une sensation de sérénité dès que l’on passe le pas de la porte, dit Leen. Entourez-vous des choses qui vous rendent heureux. Pour nous, cela donne un style éclectique et plein d’humour. »

La vie, la vraie

« Je trouve mon inspiration de la vraie vie, dans les tableaux que je peux admirer, précise Leen. Nous avons même choisi une couleur en se basant sur l’intérieur d’un magasin d’antiquité. »

Sur son 31

« Je pense qu’avoir une passion pour la mode parait un peu futile mais m’habiller est vraiment un de mes hobby. C’est ma forme d’expression préférée, avoue Leen. Cela ne veut pas dire faire du shopping à outrance, vous pouvez créer un look en combinant ce que vous possédez déjà. C’est la même chose pour la décoration, c’est une manière d’habiller. »

Auteur de l'article: Wided Bouchrika
Photographe: Jordi Huisman

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer…

Sian Zeng remet le papier peint au goût du jour

L'experte londonienne nous dit comment créer le mur parfait

En savoir plus

Le challenge : créer un intérieur familial et coloré

Neil Harman a rénové sa maison victorienne en Écosse

En savoir plus