Dernière chance pour en profiter

Soldes d'été : jusqu'à -40%

Ces beaux jours ensoleillés ? Ça ne peut signifier qu’une chose – l’été (et nos soldes) s’installent. De la chambre à la cuisine, en passant par la salle à manger et le salon, profitez d’une sélection de vos favoris jusqu’à -40%.

Shop

IDÉES

À PROPOS

Whinnie Williams a fait de l’intérieur de ses rêves une réalité

Whinnie Williams a fait de l’intérieur de ses rêves une réalité

Semblables à des portraits-robot, les décos-types défilent sur Instagram, si bien que définir son style est de plus en plus difficile. Enfin, pas dans la maison de Margate de la chanteuse devenue experte ès design Whinnie Williams. Rencontre savoureuse entre glam à la Graceland, l’antre décadent d’Elvis, et esprit BCBG bien millésimé, il prouve une fois encore que le bon mix entre nouveau et rétro peut faire des étincelles. Le credo style de Whinnie ? Si vous pouvez en rêver, vous pouvez le créer. Elle nous raconte ici comment elle a transformé un quasi taudis en demeure 70’s qui laisse pantois.

Avachie dans un lit coquille en velours recouvert de coussins bien fluffy et entourée de deux chiens plus touffus encore, Whinnie Williams est l’image même du glamour d’antan. « Mon rêve était d’avoir ma maison, de la redécorer entièrement et d’acheter un caniche. » Découverte alors qu’elle est encore étudiante en scénographie, l’auteure-compositrice, DJ et maintenant créatrice d’accessoires de maison a toujours eu un faible pour la déco. « J’ai mis de côté l’avance sur mon premier contrat de disques et assez vite, j’avais un acompte suffisant pour acheter mon premier appart ET mon caniche. »


Il y a deux ans, Whinnie donne suite à son béguin pour la ville balnéaire de Margate visitée avec un ami et déménage de Londres avec Tom, son petit ami vidéaste et leur « mini ménagerie » de 18 animaux. La maison était en vente depuis six lorsqu’ils la découvre. « Elle était divisée en studios à moitié finis. Il y avait des éviers dans la chambre et de la moquette années 80 à perte de vue. Assez intense. » Comment s’y est-elle prise pour lui redonner vie et superbe ?

Budgétez les choses ennuyeuses

« Nous avons passé un an à la vider, à la rénover petit à petit. Nous avons établi un budget pour le travail structurel et ennuyeux – pour une raison que j’ignore, déplacer des chaudières coûte les yeux de la tête. Pour les sols et l’installation de la salle de bain, nous avons décidé des choses à confier aux pros et de celles que nous pourrions faire nous-mêmes à moindre frais. »

Soyez créatif avec les matières

Whinnie a un don pour orchestrer les matériaux de la plus rusée des façons, comme ce lino rayé dans la pièce à vivre, normalement destiné aux écoles. Le couple l’a posé lui-même, car quand on aime... « J’ai toujours voulu un sol à rayures, une cheminée en pierre et d’un bar. Bref, d’un endroit idéal pour dîner et regarder la télé. »

That 70's Show

« Pour une touche 70’s bien sentie, ajouter un design mid-century en teck, comme un fauteuil ou un buffet. Un coussin en velours sinon, pour la note tactile. Les couleurs comptent aussi énormément ; bleu paon, vert, orange. Tout l’éventail des bruns terreux. »

Trois, le nombre magique

« Quand vous choisissez votre palette, appuyez-vous sur trois nuances si vous êtes indécis. Pourquoi pas une teinte sombre et deux plus punchy ? Mais à vrai dire, il n’y a pas de recette. Mon défi était de voir combien de couleurs et de textures je pouvais associer dans le salon. »

Ne cédez rien aux ouvriers

Le carrelage métro est plus économique dans la cuisine, malgré la réticence des artisans à le poser verticalement. « N’ayez pas peur de leur tenir tête. Les nôtres refusaient d’installer un mur en lambris ou un robinet vintage en forme de cygne. Ils ont tout fait pour nous orienter vers des options plus courantes. Mais c’est vous qui payez. Pas de concession sur votre vision ! »

Étoilée Michelin (ou presque)

Une chose est sûr, Whinnie répète davantage ses pas de danse que ses bons petits plats devant le mur miroir disco de sa cuisine, mais elle fait preuve d’un goût sûr pour mettre en valeur ses menu : « Dans les assiettes Krisha de MADE, le moindre plat de pâtes au pesto paraît exquis. On a l’impression que je suis un chef professionnel. » Un sentiment délicieux.

Un thème fort

La cheminée, décorée de coquillages appliqués à la main par Whinnie, donne le ton de la chambre. « Mes pièces sont conçues autour des mêmes éléments de base – quelques meubles, un miroir ou un luminaire. Cela structure l’espace, le reste vient naturellement. Une fois certaine de l’ambiance générale, il est facile d’harmoniser l’ensemble. »

Du nouveau, du rétro

« Le mieux quand on achète des meubles vintage c’est qu’on peut les remplacer quand bon nous semble, sans même perdre d’argent. » La preuve : son cadre de lit coquille bleu layette repéré en vente sur Instagram par un ami. « Je n’avais pas la somme nécessaire, mais il m’a suffit de vendre quelques meubles pour l’acheter. »

Osez les textures

« Les mix de textures donnent un côté plus sophistiqué et luxe à votre pièce. Découpez des bouts de tissu et de papier peint et posez-les sur une feuille de papier pour mieux les assortir. C’est comme préparer la tenue qui vous mettra le plus en beauté ! Pensez à ce qui sera le plus flatteur pour votre espace. »

Le plafond à l’honneur

« Les gens négligent souvent les plafonds. Y ajouter de la couleur a pourtant quelque chose de magique. Peindre ou tapisser un plafond, c’est obtenir instantanément une pièce qui sort du lot. Pourtant, presque personne ne le fait en vertu de cette règle étrange qui dicte de le laisser blanc. Alors, je vous le dis, pensez-y. »

Achetez des pièces que vous aimez

Si vous avez un coup de cœur, vous trouverez une façon de l’intégrer. Comme le fameux lit coquille livré en kit, sans instructions, ou le robinet cygne en laiton (chiné sur eBay pour 40 £), et la baignoire mastoc : « Il a fallu cinq personnes pour la transporter à l’étage. Je reste persuadée qu’un jour le plancher va céder et qu’elle va finir dans la cuisine… »

Résolument DIY

« Ce n’est pas des choses qui se disent forcément. Mais quand un décorateur laissait en plan un ami, je me retrouvais à tapisser leur salon en deux heures. Il faut le faire, pas d’excuse. Et vous pouvez toujours repeindre si ce n’est pas votre truc. Ne perdez pas votre temps à payer quelqu'un d'autre pour le faire. »

« Ma déco est en perpétuelle évolution ; j’adore remplacer des choses pour ne jamais me lasser et conserver sa fraîcheur. Comme mon copain est réalisateur, on envisage tout cela comme un shooting. On décide d’une deadline, d’un budget approximatif et on s’y tient. C’est une approche un peu foutraque et étrange, mais ça fonctionne, on est toujours ravi du résultat. »

Auteur de l'article: Natalie Wall
Photographe: Phill Taylor

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer...

Éclectique, la maison colorée de Megan Ellaby

L'influenceuse mode fait le tour du propriétaire

En savoir plus

Soirées rooftop et trouvailles vintage

Chez la rédac' chef de Refinery29, Cloudy Zakrocki

En savoir plus