Shop

IDÉES

À PROPOS

Bienvenue chez Nanda : bohème vibes à Cologne

Bienvenue chez Nanda : bohème vibes à Cologne

Alors que ces camarades étudiants vivent encore en coloc, Nanda, 22 ans, a déjà aménagé un « vrai » deux-pièces à Cologne. Elle partage cet appartement du rez-de-chaussée situé dans le quartier branché de Ehrenfeld avec son petit ami et ses deux chats siamois. Son intérieur a été soigneusement décoré avec des influences vintage et modernes, sans oublier une touche d’excentricité. Nanda nous raconte comment elle a composé cet arrangement éclectique.

Sur le fil

« Nous avons trouvé cet appartement par chance. Le marché de l’immobilier est un vrai cauchemar ici. Nous avions déposé notre dossier pour un autre appartement mais, dix heures avant la signature du contrat, les propriétaires ont changé d’avis. Mon comptable était au courant de notre situation et nous a mis en contact avec un de ses amis : notre actuel propriétaire. Nous avons pris cet appartement dès que nous l’avons visité. »

Pas si simple

« Je recherchais une table basse en métal, car j’étais un peu lassée du look ultra-scandinave qui tourne autour du bois et de la simplicité. J’ai trouvé la table basse Aula. Je savais que je voulais une prédominance de vert dans mon intérieur. C’était donc l’élue. »

Des colocataires désordonnés

« Amy et Sue vivent avec nous depuis août. Pour être honnête, je les appelle rarement par leur vrai prénom. Leurs surnoms sont Mopsi et Mausi. Ils adorent mettre la pagaille. »

Pièce maîtresse

« Le velours, le côté vintage… Dès que j’ai vu le canapé Scott, j’ai su que j’allais économiser pour me l’offrir. Au début, j’hésitais entre l’orange et le vert. Puis, la version jaune d’or a été lancée et c’était parfait. Il contraste à merveille avec les murs verts. »

Online versus offline

« Je n’ai pas de voiture. J’achète donc mes meubles sur Internet. Cela me facilite la vie. Cependant, la plupart de mes pièces sont vintage et ont été trouvées dans des vide-greniers ou des brocantes. La commode est l’une des pièces les plus anciennes de mon appartement. Elle appartenait à ma grand-mère. J’ai été changée dessus quand j’étais bébé. »

Côté arty

« L’art est très important pour moi. Cela donne de la vie à une pièce. Certaines œuvres que je possède ont été créées par des gens que je connais. Ma mère a beaucoup d’amis artistes. Il est donc probable que j’essaie de mettre la main aussi sur leurs dessins. »

Métamorphose

« Le bureau est composé d’un plateau en bois massif posé sur une cage à huîtres. J’adorerais le détourner en comptoir de cuisine en le perçant pour y installer une cuisinière et des robinets. Il y aurait suffisamment de place dans le salon pour une table de repas et pouvoir inviter des amis autour d’une bonne bouteille de vin. Il n’y a rien de mieux. »

Les goûts changent

« J’ai toujours été intéressée par l’esthétisme. J’ai parfois certaines phases. Quand j’étais adolescente, j’étais skater. Ma chambre était recouverte de graffitis. Puis une période rose, qui a duré un an, a suivi avant que mes parents ne repeignent ma chambre en blanc. J’ai toujours été sur Pinterest et Tumblr à chercher l’inspiration. »

Bon plan

« Mon conseil pour trouver des affiches d’art à prix raisonnable ? Les boutiques de musées. C’est dans l’une d’entre elles que j’ai trouvé le tableau de Frida Kahlo posé dans mon salon. Elle vient du Museum Ludwig qui est une galerie d’art moderne située à côté d'ici. »

Routine matinale

« J'aime passer la matinée dans ma cuisine, assise autour de la table où je peux regarder par la fenêtre. J'allume en général la radio et je bois une grande tasse de matcha pendant que je consulte mes emails. Lorsque j'ai besoin de préparer quelque chose pour la fac, je préfère travailler à la bibliothèque. »

Un peu d’opulence

« Dans la chambre, j’ai opté pour un esprit plus baroque. Ici, l’industriel rencontre le kitsch. Le lit Skye est le modèle idéal. Il met joliment en valeur les objets hérités de ma famille. Le miroir d’avant-guerre et la boîte à couture appartenaient à ma grand-mère qui est tailleur. Je range mes bijoux dedans. »

Rechercher l’authenticité

« Je suis beaucoup d’artistes sur Instagram et je privilégie les comptes avec une petite audience. Je n’aime pas quand un feed paraît trop professionnel. J’essaie de partager des moments qui ont une importance pour moi. Mes posts ne reçoivent pas tant de likes que ça, je m’en fiche. »

Auteur de l'article: Marius Thies
Photographe: Annika Feuss

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer…

Twist scandi : minimalisme et maximalisme en harmonie

Billie et son mari, David, ont trouvé un terrain d’entente

En savoir plus

Le chat, la styliste et sa garde-robe

Vivre dans un univers à la Wes Anderson ? Patricia l’a fait

En savoir plus