À temps pour Noël : commandez à présent

Livraison offerte dès maintenant

Shop

IDÉES

À PROPOS

Colour Revolution : rencontre avec Supermundane, artiste et graphiste

Colour Revolution : rencontre avec Supermundane

La carrière de Supermundane a commencé dans une usine à bouilloires électriques. Aujourd’hui, c’est un artiste qui a plusieurs cordes à son arc : illustrateur, peintre, poète et designer. Rob Lowe, alias Supermundane, a pioché son pseudonyme dans un dictionnaire, car celui-là signifie « au-delà des choses matérielles ». Ses œuvres sont graphiques, dynamiques et colorées. Il travaille dans son studio désordonné, situé dans le quartier de Forest Hill à Londres, où s’entassent les livres, les guitares et les posters. Nous lui avons rendu visite, dans ce lieu où il se sent chez lui, afin d’en savoir plus sur la collection qu’il a créée pour MADE.

Repousser les frontières

Travailler en collaboration sur de nouveaux projets a ouvert à Rob d’autres perspectives : « Cela m’a montré qu’il y avait d’autres façons de créer que je n’aurais jamais explorées avant. Lorsqu’on travaille en solitaire, il plus difficile de persévérer et de changer de direction. Si vous travaillez en équipe, vous ne savez jamais ce que le résultat vous réserve. »

Paysage digital

Ayant travaillé pour de l’imprimé et du digital, Rob trouve que les deux supports sont complémentaires : « Le digital est quelque chose qui a moins de valeur. Ça ne coûte pas grand-chose au départ et ça n’est pas figé. J’utilise Instagram pour rassembler mes idées. Il y a également un grand mur dans la rue où j’habite que je peins. »

Un style bien défini

Décrire le style Supermundane en trois mots n’est pas simple, mais l’artiste parvient à le résumer : « C’est très géométrique. J’utiliserais également un mot qui traduise le mouvement. Peut-être, fluidité. Par ailleurs, j’aime jouer avec la profondeur de façon hiérarchique. Plus vous regardez, plus vous vous apercevez que ce que vous voyez est plat. »

Instinct et intuition

« Je ne fais pas vraiment de recherches. J’essaie de rester le plus spontané possible dans mon travail. Bien qu’une grande partie de mon travail soit géométrique, la plupart de mes travaux ne sont pas précis. Je crée quelque chose, je l’observe puis j’essaie d’en tirer une émotion. »

Clash de couleurs

« On retrouve des inspirations Art déco dans certaines mes œuvres. Ce n’était pas quelque chose de volontaire. La géométrie des lignes et le choix des couleurs rappellent cette esthétique. En général, je n’utilise pas plus de cinq couleurs, qui entrent tout de même en confit. »

Compositions colorées

Quelle a été sa source d’inspiration pour la collection MADE ? « Du fun et des compositions colorées. Je n’ai pas une idée précise. Si vous vous concentrez sur une idée, cela devient ennuyeux. Vous préférez donc quelque chose qui laisse une marge de manœuvre afin de réinterpréter votre création quand vous le voulez. »

Auteur de l'article: Helena Murphy
Photographe: Anton Rodriguez

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer…

Noir lumière : créer une maison avec la plus foncée des couleurs

Lulu nous ouvre les portes de sa demeure unique

En savoir plus

Révélation design : le Cairn de KIMXGENSAPA

Inspirée des paniers à vapeur et de la citadelle de Kowloon

En savoir plus