Dernière chance pour en profiter

Soldes d'été : jusqu'à -40%

Ces beaux jours ensoleillés ? Ça ne peut signifier qu’une chose – l’été (et nos soldes) s’installent. De la chambre à la cuisine, en passant par la salle à manger et le salon, profitez d’une sélection de vos favoris jusqu’à -40%.

Shop

IDÉES

À PROPOS

Lisa Gachet nous reçoit dans son appartement pétillant et coloré

Lisa Gachet nous reçoit dans son appartement pétillant et coloré

Plus besoin de présenter Lisa Gachet de Make my Lemonade dont le style fun, coloré et acidulé a envahi la blogosphère il y a quelques années. Reine du DIY, créatrice de vêtements, entrepreneuse et citron en chef, vous l’avez bien compris, Lisa a plusieurs cordes à son arc. À cela, s’ajoute la décoration de son intérieur qu’elle a réalisé elle-même. Elle nous accueille dans son nid douillet du 10e arrondissement, un quartier qui lui est cher, pour nous faire la visite de cet endroit plein de charme et de cachet.

 

L’amour au premier regard

Il y a un an et demi, Lisa a emménagé dans un « appartement d’adulte avec deux chambres » – comme elle le décrit si bien –, une petite perle de 65m2 trouvée dans le 10e arrondissement : « Dès la première visite, j’ai remarqué depuis l'entrée toute la lumière qui inondait le salon alors qu’il faisait gris. Je suis tombée immédiatement amoureuse de cet espace lumineux. »

Dénicheuse de trésors

« J’adore les objets incongrus et kitsch qui reflètent la personnalité de leur propriétaire ou ont une valeur sentimentale. J’ai eu un véritable coup de foudre pour ma lampe otarie repérée aux puces lorsque j’étais étudiante. Cependant, elle était beaucoup trop chère. Par chance, j’ai trouvé peu de temps après le même modèle sur Ebay pour 20 €. Une affaire ! »

Éviter l’accumulation

Avoir une passion pour le design et la déco implique parfois de devoir freiner ses envies : « J’ai tendance à l’accumulation. Mon plus gros challenge a été de ne pas envahir mon appartement avec trop de meubles. Ce n’était pas simple car j’aime les objets. Je suis une collectionneuse. »

Home sweet home

Chacun possède sa recette du bonheur pour se sentir bien à la maison. Celle de Lisa est simple : « Pour me sentir bien chez moi, j’ai besoin de mon chat Frida qui ronronne dans un coin, de beaucoup de lumière, de meubles colorés et d’un fauteuil bien cosy pour faire la sieste. »

Atouts majeurs

« Le point fort de cet appartement haussmannien, ce sont les deux chambres qui donnent sur la salle de bain. On peut circuler autour sans rencontrer de murs. Chaque pièce dispose d’une ouverture. Par ailleurs, le parquet en point de Hongrie et la présence d’une cheminée dans toutes les pièces m’ont conquise. »

Colour revolution

« Je définirais le style de ma déco comme coloré, rétro, vivant avec une pointe de design. Il est important pour moi de vivre dans une atmosphère joyeuse. Dans le salon, j’ai utilisé un bleu profond de chez Farrow & Ball, Stiffkey Blue. Il est apaisant et dynamique à la fois. J’accrocherais bien une peinture d'Inès Longevial ou une photo de Ben Thomas. Oui, j’ai un souci avec la couleur... »

Passion citron

Le jaune citron est l’un des fils conducteurs de la déco de Lisa. Cette couleur vive et joyeuse parsemée par petite touche rappelle l’un de ses mantras favoris : « When life gives you lemons, make lemonade. De par sa forme et sa couleur, je trouve que le citron est un objet hyper photogénique. On retrouve cette nuance pétillante avec mon fauteuil Jonah. »

Le spot idéal

« Mon canapé d’angle a été un véritable coup de cœur. C’est la pièce dans laquelle j’ai le plus investi. Je voulais un endroit où tout le monde puisse se retrouver et partager de bons moments. Les gens me demandent souvent où je l’ai acheté. J’ai opté pour le coloris gris car c’est une couleur facile et intemporelle. J’adore ses lignes élégantes. »

Tendance mais pas trop

« Je ne suis pas les tendances déco à la lettre. Comme tout le monde, mon oeil est attiré par certaines tendances plus que d’autres. Celle du velours rose poudré m’a obsédée pendant longtemps. Sinon j’ai également craqué pour la télévision des frères Bouroullec en tant qu’objet car je n’ai pas les chaînes tv dessus mais uniquement mes plateformes vidéos préférées. »

Première impression

« L’entrée est ma pièce préférée. C’est un véritable sas de décompression lorsque je rentre du studio. Je me suis donnée comme ligne de conduite de ne pas travailler à la maison afin de bien séparer vie professionnelle et vie privée. Cette pièce me permet de faire la transition. Je l’ai tapissée avec un papier peint à motif floral extravagant et discret à la fois. »

De la vie dans la cuisine

« J’aime recevoir du monde à la maison l’hiver, l’été je sors. La cuisine est vraiment un aimant à amis. Tout le monde s’y retrouve. J’y ai vécu de super moments. Mon dernier anniversaire est l’un de mes meilleurs souvenirs. On a passé la soirée a hurlé sur des tubes des années 90 jusqu’à très tard. Les voisins s’en souviennent… jusqu’à République. »

Comme dans un écrin

« Je souhaitais une chambre dans des tons plus naturels pour un côté cocon apaisant. Elle est en contraste avec le reste de l’appartement qui est plutôt coloré. J’y expose ma collection de miroirs en rotin. »

Lumière indirecte

« Pour l’éclairage, j’adore les belles suspensions qui habillent le plafond mais je ne les allume jamais. C’est plutôt un élément esthétique et décoratif. Je préfère les éclairages indirects. Ma mère m’a initiée à ce type d’éclairage. Elle avait beaucoup de lampes quand j’étais petite. Elle m’a appris à utiliser plusieurs points chauds dans une pièce pour créer différentes ambiances lumineuses. »

Voyage, voyage

« Je voulais recréer une chambre de voyageur où je pourrais disposer les objets ramenés de mes voyages. On retrouve cet esprit d’aventure et de découverte avec les globes posés sur la cheminée. »

Le 10e, une histoire d’amour

« Cela fait 10 ans que je vis à Paris et je n’ai vécu que dans le 10e arrondissement quasiment. C’est un quartier qui évolue très vite. La rue du Château d’eau est complètement en train de se métamorphoser. Parmi mes adresses favorites, il y a Holly Belly pour leur super brunch mais je conseille d’y aller tôt pour éviter de faire la queue. Sinon, je conseille aussi le meilleur croissant de Paris qui vient de chez O/hp/e, rue du Château d’eau. »

Auteur de l'article: Manon Folligan
Photographe: Agathe Tissier

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer…

Australian vibes : Marie nous ouvre les portes de sa « Modern Greenhouse »

Leçon de style australien dans l’appartement nantais de la décoratrice

En savoir plus

Rénover une maison de A à Z grâce aux tutos

Un grand projet de rénovation peut en effrayer plus d’un, pas Alex et Paul

En savoir plus