Shop

IDÉES

À PROPOS

Rhonda Drakeford nous présente son petit intérieur très graphique

Rhonda Drakeford nous présente son petit intérieur très graphique

Rhonda Drakeford est l’une de nos collaboratrices de longue date. Elle est également l’autre moitié du duo Darkroom, célèbre pour avoir peint la devanture de sa boutique en noir avant que cela ne devienne une tendance incontournable. Désormais à la tête du Studio Rhonda, elle aménage des intérieurs inspirants pour ses clients tout en trouvant le temps de collaborer avec MADE pour créer une collection de tables ornées de carreaux encaustiques : la collection Vitti (malheureusement épuisée). Elle nous fait visiter son deux-pièces londonien au jardin très instagrammable, qui est une ancienne boutique délabrée rénovée par ses soins où l’on retrouve son incroyable sa personnalité. 

 

Une nouvelle jeunesse

Avec son œil affûté de designer, Rhonda a transformé cette boutique laissée à l’abandon en appartement de rêve grâce à une collection impressionnante de plantes de toutes les formes, tailles et couleurs fièrement exposée : « Cet appartement était l’exemple même d’une location mal entretenue : une cuisine défraîchie, un parquet stratifié craquelé… Cependant, j’adorais l’emplacement. J’ai donc essayé de voir au-delà des apparences. J’ai demandé au propriétaire la permission de faire des travaux de rénovation moi-même en échange de quelques semaines de loyer ce qu’il a accepté. »

Paint it black

Le noir est omniprésent dans l’appartement. Contrairement aux attentes, cette nuance n’est pas dominante mais plutôt neutre comparée aux autres touches de couleurs vives. « J’ai arraché le sol stratifié qui recouvrait et cachait un beau parquet en bois que j’ai peint en noir. »

Tout casser

« Je me suis également débarrassée des placards de la cuisine qui se détachaient du mur et je les ai remplacés par des étagères composées de planches en bois pour échafaudage. Elles sont bon marché et résistantes. »

Green House

Un appartement possédant une devanture de boutique présente l’avantage de bénéficier de beaucoup de lumière, mais question intimité, cette exposition devient un inconvénient : « Les planches de bois posées devant l’ancienne vitrine permettent de garder un peu d’intimité tout en laissant passer la lumière. » Résultat ? Une collection de plantes qui attire le regard de l’extérieur : « Désormais, des passants s’arrêtent pour regarder mes plantes et les prendre en photo. Les végétaux m’apaisent beaucoup et créent un dialogue entre l’intérieur et l’extérieur ».

Travail de pro

« Votre intérieur doit être le reflet de votre personnalité et non un showroom sans âme dans lequel s’affichent les dernières pièces à la mode. Cela prend du temps de dénicher des objets, de rapporter des souvenirs de voyage et de rassembler des meubles de famille. Toutes vos affaires, bien que diverses, peuvent créer de l’harmonie et fonctionner ensemble en donnant du caractère à votre espace. Si vous rencontrez des difficultés à assembler tous ces éléments et à donner une unité à votre décoration, demandez de l’aide. Recourir à un professionnel qui vous aidera à optimiser votre intérieur est souvent moins onéreux qu’on l’imagine. »

S’approprier les lieux

« Mon intérieur doit trouver un équilibre entre sanctuaire apaisant et stimulation visuelle. J’ai un goût prononcé pour le contraste et l’excentricité. Il ne s’agit pas d’être audacieux et d’avoir bon goût, mais plutôt d’être créatif et à l’aise. »

Là-haut

Dans une petite surface, utiliser chaque centimètre pour créer des rangements est essentiel : « J’ai créé une bibliothèque en haut des murs du couloir, ce qui me permet d’entreposer mes livres sans encombrer l’espace au sol. Il faut toujours être à l’affût de recoins que l’on peut réquisitionner pour créer des rangements. »

Les bonnes affaires

Mention spéciale aux couleurs flamboyantes qui se détachent des murs : « J’ai peint des pans de couleurs décoratifs sur le mur, blanc à l’origine, en utilisant de la peinture achetée pour une bouchée de pain dans le rayon des produits soldés de mon magasin de bricolage. Différentes couleurs de peinture avaient été mélangées accidentellement et donc vendues moins chères. »

Avec trois fois rien

« J’ai grandi sur des bases militaires en Allemagne. À cause de nos nombreux déménagements, nous avions peu d’affaires. Mon père fabriquait des meubles avec des palettes de bois et ma mère confectionnait des accessoires et du linge de maison. Cela m’a appris que l’on pouvait meubler et aménager une maison avec presque rien. »

L’appel de la nature

« Mon dernier espace de travail se trouvait dans un sous-sol. L’hiver, j’étais coupée de toute lumière naturelle et je vivais dans l’obscurité. Quand j’ai emménagé dans ce studio, j’ai réalisé à quel point être entourée de nature me stimulait dans mon travail. Lorsque je suis ici, je suis tellement productive. C’est magique ! »

Bien-être au travail

« J’appréhende mon espace de travail comme un espace de vie, de la même façon qu’à la maison : des fauteuils confortables, des tapis, des cadres déco et une bonne dose de couleur. Personnellement, j’ai besoin d’une vraie fenêtre avec une vue sur la nature et le ciel, idéalement. C’est vraiment thérapeutique de pouvoir lever la tête de son ordinateur pour reposer ses yeux et admirer la nature au loin. Un des arbres fait face à la fenêtre. J’assiste à un véritable concert d’opéra donné par les différents oiseaux qui le peuplent. »

De nouvelles perspectives

« J’ai obtenu un diplôme de design graphique et j’ai monté un cabinet de conseil en design appelé Multistorey. Nous avons commencé à travailler sur la décoration d’intérieur des boutiques, des magasins et des restaurants dont nous faisions le branding. C’est comme ça que j’ai amorcé une carrière dans la décoration d’intérieur et le design. »

Look signature

« En 2005, j’ai lancé une collection de coussins fabriqués en wax et ornés d’un passepoil contrastant. Ils ont été sélectionnés pour les ELLE Decoration Awards. Ils sont bien évidemment devenus un produit phare de Darkroom. »

Philosophie

« J’ai commencé mon premier travail de graphiste dans l’équipe artistique du ELLE Decoration UK. La rédactrice en chef, Ilse Crawford, a été une constante source d’inspiration. J’aime beaucoup son approche des intérieurs qui, selon elle, doivent toujours être pensés à travers tous les sens : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat. »

A comme architecture

« J’aurais aimé être architecte si j’avais eu le courage de faire dix ans d’étude. J’ai beaucoup voyager à cause de ma passion pour l’architecture. Si j’ai envie de voir un bâtiment en vrai, c’est une raison suffisante pour partir en voyage. J’ai visité l’hôtel Gio Ponti à Sorrento, c’était génial de pouvoir séjourner dans un lieu que j’aimais vraiment et de se réveiller au milieu de ce cadre. »

Collection Vitti

La collection Vitti de Rhonda réalisée pour MADE comprend des tables dont le dessus est constitué d’une mosaïque de carreaux encaustiques aux couleurs vives : « J’ai adoré dessiner cette collection de mobilier et de linge de maison pour MADE, car ils n’ont pas peur de faire des choses différentes et de créer des pièces fortes. »

Auteur de l'article: Pat McNulty
Photographe: Anna Batchelor

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer…

Lisa Gachet nous reçoit dans son appartement pétillant et coloré

Bienvenue chez la fondatrice de Make My Lemonade

En savoir plus

Rénover une maison de A à Z grâce aux tutos

Chez Alex et Paul, férus de DIY et de déco

En savoir plus