Shop

IDÉES

À PROPOS

Vous seriez comme chez vous dans cette maison secondaire idyllique

Vous seriez comme chez vous dans cette maison secondaire idyllique

Lorsque Anna Jacobsen et Tom, son compagnon, ont voulu prendre leurs distances avec la ville, ils ont commencé à chercher la perle rare au cœur du Norfolk rural. Leur trouvaille ? Un cottage ouvrier victorien dont « ils sont immédiatement tombés amoureux ». Pour des raisons financières, ils savaient qu’ils auraient besoin de le louer entre deux séjours. La photographe et décoratrice d’intérieur nous raconte comment elle a créé une confortable maison secondaire capable de faire son bonheur et celui de ses invités et occupants éphémères.

Les exigences d’Anna et de Tom dans leur chasse à la maison parfaite : petite, mais avec beaucoup de caractère. Leur cottage exactement. Composé d’un salon (avec son poêle à bois) et une cuisine au rez-de-chaussée et d’une chambre, un bureau et une salle de bain à l’étage. Et à l’arrière de la propriété, un jardin verdoyant bordé d’arbres.

Anna adore recevoir et le plan a toujours été de laisser ses invités résider dans le cottage. Assise dans un fauteuil près de la fenêtre, elle explique, « J’aime mettre en valeur les espaces, préparer des arrangements floraux et décorer la table, m’assurer qu’aussitôt arrivé, chacun a son verre et qu’il se sent comme chez lui. » Cela lui a pris du temps pour partager cet espace si personnel. « J’étais un peu inquiète, admet-elle. Je pensais qu’à mon retour, j’allais trouver une énergie différente au lieu, mais ce n’est vraiment pas le cas. Et maintenant je suis heureuse de savoir qu’en mon absence, quelqu’un d’autre profite de l’endroit et que je ne laisse pas une maison vide derrière moi. » 

Quel est donc le secret pour devenir un hôte cinq étoiles et créer la maison secondaire parfaite ?

La tranquilité avant tout

Ex-londonienne, Anna apprécie plus que tout le calme de la campagne. Et ses pensionnaires aussi. « Habiter là-bas pendant une longue période fait tourner la tête, c’est très intense. Quand j’ai débarqué dans le Norfolk, je me suis dit, “ça alors, c’est le calme absolu.” Vous pouvez dormir à poings fermés, aucune sirène pour vous réveiller. Je pense que les gens viennent ici pour se détendre et savourer cette quiétude. »

Le confort, c’est la clé

La priorité numéro un pour Anna ? Des invités parfaitement à leur aise. Et ce n’est pas aussi difficile qu’on peut le croire. « Je pense qu’au quotidien, il en faut peu pour se sentir bien ; un lit moelleux, une cuisine équipée pour préparer de bons repas, et une baignoire. Un bain moussant est un plaisir ultime dans la vie. Rien d’extravagant. Des choses simples. »

Accessoires de qualité, en quantité

Chez Anna, toutes les nuits sont douillettes et au réveil, quel bonheur que de pouvoir compter sur une cuisine fonctionnelle. « On ne se contente pas d’une planche à découper et d’une casserole qui a connu des jours meilleurs. On y trouve des couteaux aiguisés et des ustensiles adaptés, de la belle vaisselle. Des essentiels, tout simplement. En plus ici, il est facile d’acheter pour presque rien des produits locaux et de saison. »

Ces attentions qui changent tout

Anna croit beaucoup dans ces petites amabilités qui font une grande différence. « Nous laissons toujours une carte – une illustration de la maison réalisée par la mère de Tom – sur laquelle nous écrivons un message de bienvenue. Si nous apprenons que c’est l’anniversaire d’un des invités ou un autre événement spéciale, nous la personnalisons pour l’occasion. Nous réalisons aussi des bouquets avec les fleurs du jardin, un granola maison et laissons traîner une bouteille de vin, l’air de rien. »

Jouez les entremetteurs

Comment éviter la faute de goût lors d’un dîner ? Soignez les présentations. « Lorsque vos invités ne se connaissent pas, introduisez-les d’une manière personnelle – en racontant votre rencontre ou une anecdote amusante, suggère Anna. Faute de quoi, ils peuvent se sentir gênés et intimidés, ce qui limitera les échanges. Il s’agit seulement de mettre chacun dans le bon état d’esprit. »  

Connaissez votre cible

Ayez conscience de ceux que votre maison attire. « Je crois que c’est une bonne chose que le cottage soit aménagé pour satisfaire un certain type de personnes ; principalement les couples qui veulent lire et dormir tranquille, se promener et cuisiner. C’est exactement Tom et moi en fait ! Cet endroit ne convient pas à tout le monde. Et au fond, c’est très bien comme ça. »

Moment de déconnexion

La meilleure façon de rendre vos pensionnaires zen ? Troquez la technologie contre une bibliothèque largement fournie. « Les gens aiment le fait que nous n’ayons pas la télévision. Tous mes livres et mes magazines de déco sont à disposition dans le cottage. S’asseoir dans le fauteuil, à la lueur des bougies, un bon bouquin à la main, un feu dans la cheminée ; c’est ce que le lieu peut offrir de mieux. »

Tout feu, tout flamme

Anna est une experte pour créer une ambiance réconfortante. Son astuce brillante ? Un éclairage très étudié. « C’est drôle, certaines personnes ne pensent pas à ça, ou s’en fichent complètement, alors que je suis persuadée que c’est très important. Les bougies font toujours leur effet, surtout à cette période de l’année. J’en allume dès le milieu d’après-midi par temps gris. Elles créent une atmosphère incomparable. »

Textiles à foison

Que faire pour obtenir cette vibe hygge qu’Anna maîtrise à la perfection ? Elle est ravie de nous expliquer. « Multipliez les superpositions. Les tapis apportent de la couleur et du caractère, mais sont aussi très pratiques. Comme nous avons du parquet, ils viennent réchauffer le tout. Et surtout, beaucoup de couvertures, de plaids, sur le lit, le canapé, les chaises et les fauteuils. »

Pratique mais unique

Amis et membres de la famille se succèdent chez vous ? Anna croit qu’il est possible de les accommoder sans transiger sur votre goût personnel. « Côté style, j’ai suivi mes envies. Mais j’ai dû faire preuve de pragmatisme, choisir des objets et du mobilier qui ne s’abîment pas au moindre choc et acheter des housses de protection pour les matelas et les coussins. »  

Mettre l’accent sur une spécificité forte

De son escalier suspendu à son poêle à bois, les éléments qui rendent le cottage tout à fait singulier sont légion. Mais c’est son jardin luxuriant, doté d’un salon d’extérieur cosy et d’un brasero qui retient toute l’attention. « Nous aimons passer du temps dans le jardin et le foyer ouvert nous permet de prolonger les soirées jusque tard dans l’automne. Un plaid, une boisson chaude, c’est le paradis. » 

De tout votre cœur

« Lorsque vous recevez, faites-le avec amour, en prenant vraiment soin des gens qui viennent passer du temps chez vous. C’est primordial, car cette énergie positive est palpable. Cela peut sembler cliché mais les invités veulent se sentir comme chez eux, même en vacances. Je pense que c’est le meilleur compliment que vous puissiez recevoir. » 

Auteur de l'article: Emily Rogers
Photographe: Liz Seabrook | Direction artistique: Laura Cumming

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à notre newsletter

Vous risquez d’aimer...

Cette locataire vit pleinement son rêve Art déco

Dans l’appartement londonien de Zeena Shah

En savoir plus

La maison de Bo Fentum a grandi avec sa famille

Déménagement : 0, transformation : 1

En savoir plus